Jean-Jean Roosevelt … Un messager du monde !

Jean-Jean Roosevelt

« Y a danger. J’ai le cœur à ma planète ». Ces messages qui rappellent tous les peuples du monde qu’ils représentent une seule race, qu’ils sont semblables et qu’ils sont condamnés à se partager la même terre sous le même ciel sont harmonisés et chantés par le natif de la cité des poètes.

J’aimerais faire à l’artiste, la même recommandation que je lui avais prodigué lors de mon émission aux Cayes, dans THE MORNING SHOW with BOLO, il y a environ un an: des messages aussi profonds et universels, doivent pouvoir être compris et chantés par tous les peuples. Aussi voudrais-je conseiller à cette grande voix de la chanson encore aujourd’hui, de faire véhiculer ces messages dans d’autres langues. Et pourquoi pas une version anglaise ou encore espagnole …?

Jean-Jean Roosevelt, loin d’être seulement un artiste haïtien, un messager francophone, est un messager du monde, un citoyen du monde. Son message pour la planète dérive aussi de sa préoccupation et de son attachement à ces pays qui ont vu naitre et grandir des hommes qui ont eu un impact positif ou négatif sur la planète. Il cite souvent à dessein dans ses tubes : Jean-Jacques Dessalines, Nelson Mandela, Ghandi, Adolf Hitler, pour ne citer que ceux-là.

Il s’adresse aux grandes puissances du monde, tout en reconnaissant la précarité de sa position. « Moi je viens vers vous avec une réflexion du Sud; et je suis fils d’esclaves venus d’Afrique ». Jean porte son discours à partir d’un lieu : le Sud, cette partie du globe qui souffre et dont les fils et les filles remontent vers le Nord pour un mieux-être. Le lieu d’où il porte le message ne l’empêche guère d’être clair dans ses recommandations. Jean-Jean Roosevelt veut d’un monde sans exploitation, un monde uni dans la fraternité.

L’artiste évoque une vérité de la Palice : la terre est habitée par plusieurs peuples. Et tous ces peuples forment, selon lui, une race : la race humaine. « Sous le même ciel, sur la même terre. Plus de Sept milliards de cœurs condamnés à s’aimer » chante l’artiste dans sa dernier opus « J’ai à cœur ma planète ».

Le message du champion des jeux de la francophonie peut rallier les peuples. Il peut changer les cœurs, et contribuer à la création d’un monde plus équitable. Il peut réduire le taux de criminalité. Il peut réveiller les consciences et créer plus d’amour et plus de respect entre les hommes … « On est lié, comme les doigts de la main … », rappelle le poète de « J’ai à cœur ma planète » pour faire comprendre à tous habitants de la terre qu’ils ne sauront vivre en paix, si une portion du globe vit dans l’instabilité sociale, politique et économique.

L’artiste ne fait pas de l’art pour l’art, il soulève les questions essentielles qui habitent tout citoyen conscient : changements climatiques, réchauffement de la planète, tremblement de terre, fouille du sous-sol, recherche de pétrole. Autant de sujets traités dans ses compositions. Il faut aussi ajouter l’investissement majeur dans la confection des bombes nucléaires. Il compare les dollars investis dans ces armements de destruction au manque d’investissement dans le secteur de l’eau potable dans les pays sous-développés. Plus qu’un artiste, un chanteur … Jean-Jean Roosevelt est un messager, un citoyen du monde.

Jean Junior BOUTIN

Pour BE Magazine

Facebook : BOLO Entertainment Magazine

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s